Hippisme

Quinté. Le Prix de Brest à Vincennes ce samedi 21 janvier 2023.

Publié

le

Le Prix de Brest à Vincennes ce samedi 21 janvier 2023.

Direction Vincennes ce samedi 21 janvier 2023 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +.Dans cette épreuve, le Prix de Brest devront s’affronter partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 90 000€.

Dans cette épreuve, à 11 ans, Charly de l’Aunay (4) reste toujours aussi imprévisible comme l’attestent ses quatre dernières disqualifications. Il n’a pas toujours été très chanceux et avait laissé une bonne impression à ce niveau, le 25 décembre, en galopant à la fin alors qu’il venait prendre une place. Fautif dernièrement, à Cagnes, et seulement « DA », il va tenter de se réhabiliter mais il ne peut être recommandé chaudement.Victor Ferm (10) n’a pas convaincu lors de ses trois tentatives, cet hiver. Il ne peut être jugé sur sa plus récente sortie car il a été mis hors course par un rival en plaine. Sa forme reste toutefois incertaine et il doit rendre vingt-cinq mètres pour un peu plus de 38.000 €. Même s’il dépend d’un tandem redoutable, sa chance ne saute pas aux yeux.

Les confidences de Geny

Charles Julien Bigeon: Après sa deuxième place dans la Finale du GNT, Goéland d’Haufor (1) n’avait pas de bons engagements à sa disposition et a été éliminé à plusieurs reprises. Il s’en est fallu de peu pour que ce soit encore le cas samedi. Nous l’avons amené travailler à Vincennes pour qu’il reste en forme. Il a d’ailleurs gagné en condition depuis sa dernière course. Même s’il affronte de sérieux clients, il a une belle carte à jouer.

Pierre-Yves Verva: Déesse Noire (2) a joué de malchance dernièrement. Après un bon départ, elle a reculé par le jeu des relais et n’a pu s’exprimer que trop tardivement. Sa forme ne fait aucun doute mais il faut lui masquer l’effort ce qui comporte des aléas. Dans ce Prix de Brest, le lot est toujours bien composé, mais elle garde son mot à dire pour les places, à l’issue d’un bon déroulement de course.

Romain Derieux: On avait modifié sa ferrure pour le Prix de la Côte d’Azur mais Go On Boy (3) n’était pas à son aise. Il a eu un pic de fièvre à son retour à la maison. Il est mieux désormais comme le confirment les prises de sang. Je craignais d’être éliminé. Ici, il découvre son premier bel engagement du meeting. Je le remets dans sa configuration habituelle. J’espère le voir se racheter et disputer l’arrivée.

Jean-Michel Baudouin: Falco d’Havaroche (5) n’a pas pris dur la semaine dernière. Aussi, courir à une semaine ne sera pas un problème. Il a très bien couru mais s’est juste retrouvé un peu loin. Il découvre un bel engagement en tête. Le lot est bien composé mais il devrait jouer un premier rôle. Il a ma confiance.

Cédric Terry: Eddy du Vivier (6) a réalisé une bonne performance le 25 décembre dans un chrono intéressant mais cela n’a pas suffi. L’opposition était plus relevée qu’ici à mon sens. Il a l’avantage de recevoir la distance de plusieurs adversaires. Il va falloir pister non loin des premiers. Si tel est le cas, il peut se glisser à l’arrivée pour une petite place.

Jean-Luc Dersoir: Dans le Prix de Bourgogne, Hokkaido Jiel (7) était bien en course lorsqu’il a trébuché dans la montée. Il n’a pas été très chanceux cet hiver. Samedi, il bénéficie de conditions de course idéales premier échelon. C’est sans doute son plus bel engagement du meeting. J’espère qu’il va en profiter pour se réhabiliter car il affiche une excellente condition physique à l’entraînement.

Jean-Michel Bazire: Firello (8) va se présenter déferré des quatre pieds pour ce bel engagement en tête. La dernière fois dans cette configuration, il rendait cinquante mètres. Il donne satisfaction le matin à l’entraînement. Il peut terminer à l’arrivée à ce niveau mais plutôt pour une place. La victoire n’est pas facile à envisager.

Sébastien Guarato: Héliade du Goutier (9) n’avait pas de bons engagements en décembre. Aussi, on a attendu. Elle court bien sur la fraîcheur. Ici, les conditions de course sont intéressantes en tête. Elle est prête à faire de son mieux. C’est une jument de classe. Il lui faut la bonne course, non loin de la tête. Dans ce cas, elle peut ambitionner une place.

Matthieu Abrivard: Duel du Gers (11) n’avait pas un programme facile, cet hiver. Lors de sa dernière sortie à Cagnes-sur-Mer, il manquait de tranchant. Il a été malade et a mis du temps à revenir en forme après ce long voyage. Il est désormais beaucoup mieux à l’entraînement. Samedi encore, sa tâche s’annonce compliquée car il doit rendre la distance à de bons chevaux. Nos ambitions se limiteront aux petites places.

Alain Henri Robin: Fire Cracker (12) a repris ses mauvaises habitudes et vient de se montrer fautif à plusieurs reprises. Nous avons voulu insister en le courant sans enrênement mais il manque de maniabilité ainsi. Il en sera donc muni d’un samedi. Il a très bien travaillé, cette semaine à Grosbois. Il devrait se montrer plus appliqué, cette fois. Il n’est pas hors d’affaire.

Jean-Loïc Claude Dersoir: Cash du Rib (13) a enchaîné deux belles prestations à Cagnes puis Bordeaux fin décembre. Il n’a pas d’engagements en province pour le moment. Aussi, on revient dans la capitale. Il faut rendre la distance. Ce ne sera pas évident et disputer les premières places ne sera pas aisé. Pour autant, il est en forme. Il va ensuite disputer le « Luxembourg » avant Cagnes en février.

Jean-Michel Bazire: Chalimar de Guez (14) a assez bien couru lors de sa dernière tentative à l’attelage en amateurs. Il a le Prix Jacques Andrieu la semaine prochaine dans sa spécialité de prédilection. Ici, rendre la distance sera très compliqué. Ses chances sont très faibles.

Loris Garcia: Concernant Eclat de Gloire (15), sa cinquième place dans le Prix de la Côte d’Azur a été au-delà de nos espérances. Rendre cinquante mètres paraissait compliqué avant coup. Il n’a que vingt-cinq mètres à rendre mais le faire à Vincennes n’est pas évident. Il y a quelques bons éléments en tête capables d’aller vite. Avec ses gains, il n’a pas le choix des engagements. Il va essayer d’accrocher une petite place dans le quinté.

Sylvain Gérard Dupont: C’est la dernière course de Ce Bello Romain (16) à Vincennes. Avec ses gains, il n’a pas trop le choix des engagements. Dans le Prix Jean Dumouch, il a très bien tenu sa partie le mois dernier. Il a prolongé son effort en dépit d’un manque de rythme. Il sera à nouveau pieds nus. Physiquement, il est très bien. Il peut terminer en beauté. On vise le podium.

Une synthèse: 1-9-5-7-8-3-16-11 La synthèse de la presse:9 – 7 – 5 – 11 – 1 – 8 – 3 – 16

Equidia: 1-9-8-7-5-15-16-3
Europe1 :9-5-7-8-1-16-3-2
Le Parisien :9-1-16-7-8-5-15-11
L’Alsace :9-8-5-7-15-16-3
Paris Turf :7-1-9-5-8-3-16-11
RTL:5-9-7-8-1-16-3-2

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 − 19 =